Le canton Tarn et Causses

Ce canton n’est vraiment pas tout à fait comme les autres !

Fruit d’un découpage qui résulte autant d’une incompétence certaine que d’un calcul électoral à court terme, il est l’illustration d’une inversion, hélas trop fréquente, de la dynamique démocratique : les populations et territoires pris en otages des enjeux de pouvoirs au lieu d’en être la finalité !

C’est vrai : il ne fallait vraiment pas l’aimer, ce territoire, pour le découper ainsi. On ne dira pas merci aux responsables qui, en 2014, sous l’égide du gouvernement Hollande, ont procédé ainsi ; ni aux aveyronnais, qui, Ministre ou Sénateur, ont participé à cela ….

Pas de continuité territoriale ; un bourg centre tellement décentré, avec Sévérac d’Aveyron au sommet de ce triangle ; une métropole à la fois externe et tellement centrée pour toutes les communes du sud avec Millau ; un éclatement administratif avec le recouvrement partiel de trois communautés de Communes, …

Ainsi, notre canton semble avoir été conçu pour rassembler les territoires interstitiels, qui sont entre d’autres centres d’intérêts.

Et pourtant, malgré ses concepteurs, il a un caractère attachant, et de fait, une unité ressort, avec une convergence d’intérêts à faire valoir.

Et, pour l’avoir sillonné de long en large, on y découvre une richesse considérable :

Une nature exceptionnelle, préservée par les activités humaines qui mettent en relief la beauté des sites.

On devine, au centre de l’image, le piédestal de Fontaneille, qui géométriquement, est également au centre du Canton.

Une agriculture de conservation, souvent biologique ou raisonnée, qui repose sur une tradition fortement ancrée, offrant des produits de grande qualité au travers des circuits courts ou des filières traditionnelles.

→ Une biodiversité de la faune et de la flore qui constituent un véritable trésor depuis les vautours des gorges de la Dourbie, de la Jonte et du Tarn jusqu’aux Martins Pêcheurs de la plage de Nauq, au Viala du Tarn.

Un patrimoine architectural et historique considérable réparti sur l’ensemble de ce territoire et qui surprend toujours au fil des visites ; un patrimoine vivant avec une multitude d’initiatives associatives pour le préserver et le partager.

Une dynamique du territoire forte avec une multitude d’initiatives, partout, allant depuis un artisanat de qualité jusqu’aux démarches culturelles déclinées au travers du spectacle vivant, de jardins partagés, de Tiers Lieux dynamiques, ….

Une porte d’entrée majeure avec Séverac d’Aveyron, sur la A75, ses zones d’activités, sa dynamique touristique

Un potentiel touristique considérable, résultant de toutes ces pépites, et dont, hélas, une bonne part de la richesse créée va vers des bourgs centres hors du territoire du fait de la faiblesse des structures d’accueil

Ces points forts, il convient de les accompagner, de les fortifier, car ils constituent des axes forts de développement pour l’avenir.

Par contre, il a les faiblesses qui résultent de sa conception :

Peu de services de proximité, à l’exception notable de Sévérac d’Aveyron, de Rivière sur Tarn et de quelques bourgs qui émergent de par une population plus importante.

Un réseau routier phénoménal, ramené à la population, du fait d’une densité très faible (de l’ordre de 13 hab/km²) et qui pèse lourdement sur les budgets municipaux ou intercommunaux, mais également départemental. Un isolement relatif vis à vis des agglomérations les plus importantes.

Une population relativement âgée et fragile, malgré un regain d’intérêt pour de nouveaux arrivants qui apportent une nouvelle dynamique. Population âgée qui pour l’essentiel, n’a que peu de solutions pour vivre leurs vieux jours en proximité de chez eux avec seulement trois EHPAD pour l’ensemble du Canton (Saint Laurent d’Olt, Sévérac d’Aveyron et Rivière sur Tarn).

Un accès difficile à la culture, résultant d’une concentration des moyens vers les agglomérations les plus importantes.

Tous ces points méritent une attention particulière, notamment du Conseil Départemental, qui doit faire vivre les solidarités des territoires pour accompagner les plus fragiles.

C’est le leitmotiv de la majorité départementale :

Logo l'Aveyron pour tous

Pour en savoir plus sur le Canton Tarn et Causses :

WIKIPÉDIA – TARN et CAUSSES