Le Conseil Départemental

Avant toute chose et pour découvrir les compétences et les actions du Conseil Départemental de l’Aveyron, un lien qui permet d’avoir une vision approfondie sur les compétences du Conseil Départemental, sur les actions qu’il conduit.

Au travers d’une visite exhaustive du site du Conseil Départemental, une évidence nous apparaît très nettement : Le Département est véritablement l’instance territoriale des solidarités !

En regard des distorsions d’âge, de revenus, parfois même en regard du handicap, il porte les politiques de solidarités . Mais aussi, en regard des disparités majeures du territoire, entre les zones à forte intensité démographique et/ou économiques et celles qui sont plus en retrait, voire fragilisées par une dépopulation passée qui a fragilisé le lien social, le Département est encore là, auprès des Communes ou des EPCI.

Même au travers des infrastructures, telles principalement les routes, le Conseil Départemental peut et doit être agissant en regard de ces nécessaires solidarités.

C’est à la fois sa vocation et la priorité de l’équipe « L’Aveyron pour tous ! »

Ce slogan n’est pas anodin et revêt un caractère très engageant vis à vis notamment de l’ensemble des personnes concernées, mais également auprès des territoires les plus fragiles.

Conseil Départemental de l’Aveyron

L’ensemble des compétences, des liens institutionnels, opérationnels ou fonctionnel du Département peut s’exprimer au travers du schéma synthétique suivant :

Représentation fonctions département 12

La liste des candidats  » Tous pour l’Aveyron ! «  qui souhaite mettre en œuvre son projet  » L’Aveyron pour tous «  structure son projet autour des thématiques suivantes, depuis l’extérieur vers l’intérieur du cercle :

Quatre grands axes sont mis en avant :

+ Politiques : Le Conseil Départemental doit renforcer sa capacité à être une force de proposition en regard des compétences qui sont les siennes, et ne saurait se satisfaire d’être le simple gestionnaire déconcentré des politiques publiques.

+ Attractivité : Elle reste au cœur de la dynamique départementale, l’objectif étant de continuer à consolider la population de l’Aveyron.

+ Proximité : Les politiques du département ne sauraient se limiter, ou se concentrer exclusivement sur les grandes agglomérations, mais doivent être déclinées au plus près des populations, notamment dans les zones rurales.

+ Innovation : Elle doit porter le volontarisme du département dans la conception et la mise en œuvre des politiques départementales

→ Cette volonté s’appuiera sur des collaborations variées et constructives dans l’esprit de la liste « Tous pour l’Aveyron ! «  :

+ Les grands pôles urbains : Dans un esprit collaboratif et partenarial, ces collaborations « gagnant-gagnant » devront conforter les orientations du département sur les zones urbaines au travers de projets structurants.

+ La Région : Avec des compétences complémentaires qui sont souvent interdépendantes, l’équipe  » Tous pour l’Aveyron  » souhaite consolider les visions et les collaboration pour une meilleure efficience sur le territoire aveyronnais.

+ Les Chambres Consulaires : Elles sont les partenaires naturels du département pour les politiques spécifiques. Le Département n’a pas la compétence économique. Pour autant, au travers des compétences sociales, mobilité, attractivité, rayonnement du département, …. les points de rencontre sont nombreux entre le Conseil Départemental et les Chambres Consulaires qui portent couvrent les différents champs de l’économie.

+ L’Association des Maires : Le Département, principal partenaire des communes pour le développement territorial, ne saurait agir sans une concertation permanente avec cette institution représentative de la diversité des situations et des territoires.

+ Les entreprises : Malgré un travail en profondeur avec les Chambres Consulaires, une collaboration avec les entreprises les plus importantes apparaît nécessaire en regard des politiques sociales, mais également de formation, de recrutement, de promotion de l’Aveyron.

+ Les Parlementaires : Le dossier de la RN 88 illustre bien le lien étroit qui doit exister entre le Conseil Départemental et ceux-ci. Au travers des questions au Gouvernement, au travers des contacts auprès de l’exécutif et du législatif, les Parlementaires, au delà de leur fonction législative, sont les avocats du Département auprès de l’État et des grandes institutions françaises.

→ Ces politiques départementales n’auront d’efficience que dans le cadre de conventions et partenariats forts avec les différents acteurs de l’action publiques sur et avec les territoires :

+ L’Europe : Même si elle a pour relais principaux les Régions, le Conseil Départemental explorera toutes les pistes de collaboration et d’optimisation de l’usage des crédits européens dédiés à l’aménagement du territoire dont le Département est un acteur majeur.

+ L’État : Bien évidemment, de par ses prérogatives régaliennes, il est le partenaire par excellence du Département. La Loi NOTRE permet aux collectivités territoriales, en convention avec l’État, d’innover sur divers sujets quant à la délégations de responsabilités élargies, ou nouvelles aux acteurs du territoire. L’équipe de l’Aveyron pour tous, sous l’égide de son leader, Arnaud VIALA, souhaite aller plus loin dans ce sens et explorer des voies nouvelles.

+ Les Parcs Naturels : Disposant d’une ingénierie puissante et de compétences fortes, les Parcs, en harmonie avec les outils départementaux, ont vocation à être des acteurs puissants pour décliner des stratégies de territoires. Ainsi, par exemple, notre canton Tarn et Causses, qui s’inscrit en totalité dans le Parc Naturel des Grands Causses, ne peut qu’adhérer aux dynamiques de préservation du territoire, d’accueil, de développement durable ; dynamiques portées également par Arnaud VIALA et l’ensemble des binômes qui se sont engagés à ses côtés.

+ Les E.P.C.I (Établissements Publics de Coopération Intercommunale) et les Communes : Rassemblés en une même famille, les premières étant les émanations des secondes pour la gestion des compétences de proximité, les uns et les autres sont les partenaires privilégiées du Conseil Départemental pour l’animation d’une politique de territoire. Dans le respect des choix locaux, des spécificités des territoires, des complémentarités fortes doivent être mise en œuvre pour améliorer les moyens des acteurs au plus près des populations aveyronnaises.

+ Les Associations : Que ce soit dans le cadre sportif, culturel, mais également dans celui des solidarités, les associations doivent devenir des partenaires directs, et à part entière du Conseil Départemental. Accompagner des évènements culturels, festifs, sportifs , … sur l’ensemble du territoire ne peut que reposer sur un tissu associatif dense et dynamique.

→ Enfin, les compétences propres au Département, qui au travers de l’ensemble des acteurs et partenariats développés ci-dessus, seront prises à bras le corps pour une vision dynamique de nos territoires :

+ Enseignement : Le Département est en responsabilité pour l’enseignement secondaire dans les collèges. Dans les meilleurs délais, une mise à jour de la carte scolaire sera réalisée afin de l’adapter à l’évolution de la démographie, aux besoins nouveaux qui peuvent émerger ici ou là. Cette définition d’une nouvelle carte scolaire sera conduite en étroite concertation avec la Région, qui a aujourd’hui la compétence en matière de transport scolaire : un manque de cohérence entre les deux est de nature à pénaliser les familles, et certains situations difficiles, sur notre canton, méritent des réponses appropriées.

+ Routes et Mobilités : Bien sûr, il y a la RN 88, qui est à même d’impacter directement et fortement notre canton selon son évolution. Élément majeur pour le développement de Séverac d’Aveyron, mais aussi pour l’ensemble des communes en proximité de l’A75, Arnaud VIALA, qui conduit l’équipe « l’Aveyron pour tous »! de par son parcours, de par les liens tissés au niveau national, est à même de conduire utilement de combat pour l’Aveyron, …. et pour notre canton Tarn et Causses ! Mais il n’y a pas que la RN 88 et il nous appartient, dans notre canton très rural, d’être soutenu pour l’entretien d’un réseau dont le kilométrage augmente inversement avec la densité de population. Enfin, en regard de la dimension touristique du Canton, le verdissement de ce réseau routier, dans une logique, là également de solidarité entre automobilistes, cyclistes, marcheurs, … est un axe fort que souhaite promouvoir l’Aveyron pour tous, au travers notamment de la création de plusieurs centaines de kilomètres de pistes cyclables.

+ Sécurité Civile : Il s’agit là de l’accompagnement de SDIS (Services Départementaux d’Incendie et de Secours), mais aussi, plus largement, de tous les moyens d’urgence à la disposition des populations. Renforcer les moyens, mais également, et peut-être surtout, coordonner, centraliser les appels, de toutes natures afin de répartir au mieux les disponibilités.

+ Communes, EPCI : Non seulement ceux-ci sont des partenaires, mais au delà de cela, ils doivent être un objectif majeur de l’action départementale. Le maintien d’une ruralité forte, attractive, agréable à vivre repose et reposera demain encore davantage, sur la capacité à mobiliser les acteurs locaux pour l’amélioration permanente de la qualité de vie des habitants. Arnaud VIALA, avec son attachement viscéral au Lévézou, est particulièrement attaché à relever ce challenge de la ruralité, qui ne s’oppose en rien à une politique de pôles urbains forts, bien au contraire ! Notre canton, qui rayonne depuis les contreforts du Lévézou à ceux de l’Aubrac en passant les Causses, constitue un champ d’expérience extraordinaire pour la mise en œuvre d’une telle stratégie de territoire.

+ Tourisme et Attractivité : Il s’agit bien de deux points distincts, quoi que très complémentaires. En effet, s’il convient d’attirer les touristes et visiteurs, il convient également de faire venir, sans être inondés, de nouvelles populations pour conforter les dynamiques locales, apporter de nouveaux regards sur la ruralité et partager de nouveaux projets de vie.

+ Emploi : Le Conseil Départemental a en responsabilité le social, qui découle notamment du marché de l’emploi, au travers de la prise en charge du RSA notamment. Pour autant, il n’a pas la compétence économique, qui est l’autre face de la même pièce, celle de l’emploi. Toutefois, il souhaite agir auprès des bénéficiaires du RSA pour une meilleure intégration ou ré-intégration dans le monde du travail. Des expérimentations seront étudiées pour proposer des activités aux personnes bénéficiant du Revenu de Solidarité Active, que ce soit au sein d’associations, de collectivités territoriales, …

+ Santé et Social : L’accompagnement des seniors constitue un enjeu de société important. La crise de la COVID 19 a mis exergue, malgré la bonne volonté des personnels, des familles, mais également des résidents qui ont du prendre beaucoup sur eux-mêmes pour dépasser les mesures d’isolement, de quarantaine, imposées à l’ensemble de cette population afin de les préserver au mieux de la maladie. Aussi, rester le plus longtemps possible chez soi, ou si ça n’est pas possible, dans un cadre résidentiel adapté en proximité immédiate du lieu de vie des anciens est un élément important de sociabilité, d’ouverture aux autres et à la vie locale.

+ Culture : La culture ne saurait être réservée à une population plutôt urbaine et éclectique. Elle doit être accessible à tous. Aussi, le soutien aux associations locales, l’achat d’équipements à l’attention des promoteurs de spectacles, d’animations culturelles ou festives sont des éléments importants qui, à l’échelle de notre canton, doivent être démultipliés pour encourager toutes les initiatives dans ce sens !

Logo Tarn et Causses

Cette approche concentrique, autour des compétences du Conseil Départemental s’inscrit dans une recherche de transversalité et d’efficacité pour notre département, pour tous les cantons.

Forte est l’adéquation entre le projet départemental et les challenges de notre canton. C’est là une opportunité considérable pour un développement durable.

Les 4 candidats centrés
Virginie CAPITAINE Jean-François BOYER Marie JEANJEAN Pascal GILHODES

Aussi, notre canton Tarn et Causses ne saurait s’inscrire dans une opposition au projet départemental proposé par Arnaud VIALA et son équipe l’Aveyron pour tous ! et doit absolument être dans le peloton de tête pour la mise en œuvre de ce beau projet.